janvier 22nd, 2015 0 commentaires
Dans cette même rubrique en novembre 2014, nous faisions état du durcissement du marché de l’assurance en matière de Multirisques Immeubles (MRI), du rétrécissement de solutions qui en découlent et même des restrictions qui allaient en découler à l’encontre des résidences plus sinistrées que la moyenne, acceptable par les assureurs.

Nous devons avouer qu’une fois plus il est difficile de se faire entendre, même auprès de nos plus fidèles et reconnaissants clients.
Que l’expérience vécue ci-après par deux d’entre eux prenne valeur d’exemple pour tous les syndics en exercice.

Ainsi, en dépit de nos alertes, nous avons reçu ordre de deux syndics de résilier pour chacun un contrat d’assurance à cette échéance de janvier avec recherche d’un nouveau et meilleur assureur, malgré une sinistralité peu avantageuse .. et aucune menace pourtant de majorations par cet assureur !  
Nous avons donc sollicité 4 autres partenaires, spécialisés dans ce type de risque. Comme souvent, « même cause même effet » est bien un adage usité en assurance. 3 d’entre eux ont refusé de s’intéresser aux risques présentés et un seul a bien fait une proposition
Mais avec un prix plus élevé et une franchise de 1 500 euros par sinistre ….

Au final, si nous avons pu reconduire lesdits contrats auprès de leurs assureurs (en l’occurrence le même) sans aucune sanction particulière (excepté la majoration dite « conjoncturelle » de l’ensemble des acteurs) cette expérience involontaire a permis à tous de conforter nos propos de novembre 2014 et le cas échéant les doutes que vous auriez pu avoir sur ce point.  

A propos de
Le cabinet COURTEAL propose aux entreprises des solutions sur mesure - Pour faire face aux risques liés à leurs activités (Assurance de Biens et de Responsabilités, Flotte automobile, ..) - Pour protéger leurs clients (décennale, loyers impayés, Perte sur Revente, ...) - Pour protéger leur patrimoine (Bris de machines, Pertes d'Exploitation, RC du Dirigeant, ...)