décennale: Des majorations répétitives

Fin 2013, la grande majorité des entreprises du BTP ont dû subir de la part de leur assureur une majoration jusqu'à 40 % sans distinction ou sélection.Fin 2014, l'histoire se répète. Même si les majorations se lissent un peu plus, on dépasse les 50 % sur deux ans pour une grande partie des acteurs du BTP.   Et toute demande d'extension pour une nouvelle activité est l'occasion pour les assureurs de majorer l'ensemble du contrat. Ces pratiques sont malheureusement anti sélectives, de telles sortes que là encore les bons professionnels payent pour tous.